Depêches ANSD
Envoyer Imprimer PDF

"... faire du Bulletin un espace d’échanges, de partages, de réflexions intellectuelles et aussi un espace qui reflète, tout simplement, l’âme de l’ANSD. Comme cet instrument de navigation maritime, le Phare de l’ANSD vient éclairer ses lecteurs sur les activités de l’Agence de la statistique."

Aboubacar Sédikh BEYE, DG ANSD (2014-2017).


Editorial dernier numéro (014, mai 2022) Consulter les numéros déjà publiés


DE CETTE RÉSILIENCE DONT ON AURA TOUJOURS BESOIN !

La responsabilité, l’intégrité, la serviabilité, l’engagement sont autant de valeurs que cultive l'ANSD pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.

C’est avec ses valeurs en bandoulière, que l’ANSD entame la réalisation du cinquième Recensement Général de la Population et de l'Habitat (RGPH-5) qui est une opération de souveraineté nationale, une priorité dans le dispositif de collecte de données sociodémographiques et économiques de notre pays.

Sa réalisation, prévue dans le premier semestre de 2023, est inscrite dans la troisième Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS 2019-2023) et répond d’une part, à la nécessité de mettre à jour la principale source de données sociodémographiques, suite aux nombreuses mutations observées dans la société sénégalaise et d’autre part, à suivre la recommandation des Nations unies réitérée par la résolution 2015/10 de son Conseil économique et social qui demande aux pays en développement d’organiser un recensement durant la période 2015-2024.

Le RGPH-5 permettra, également, de disposer de données pour renseigner les indicateurs des engagements internationaux comme la conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), les objectifs de développement durable (ODD), l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

L’une des phases essentielles des activités préparatoires du recensement est la cartographie censitaire, qui se déroule de mars à décembre 2022 sur toute l’étendue du territoire national. A l’issue de la cartographie, des informations sur les infrastructures sociales de base géoréférencées des localités seront disponibles. Ainsi, le Sénégal disposera d’une base de données cartographique intégrée, qui est un outil de cadrage pour les politiques et programmes de développement économique et social.

Le succès du Recensement qui est une opération d’envergure nationale, nécessite la collaboration étroite de l’Administration, des collectivités territoriales, des institutions nationales, de la société civile, des Partenaires techniques et financiers, mais aussi, de toute la population.

Le personnel impliqué dans la réalisation du RGPH-5 devra faire preuve d’engagement, d’abnégation, de sacrifices et de résilience afin d’atteindre les objectifs escomptés.

Par ailleurs, je me réjouis que ce numéro du Phare consacre sa grande interview à Monsieur Babakar FALL, ancien Directeur général de l’ANSD, qui a piloté le dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de l’Agriculture et de l’Elevage en 2013. En effet, le souhait que nous avons est que le legs des anciens ne soit pas vain et pour cela nous restons tous mobilisés pour le rayonnement de notre système statistique national qui compte parmi les meilleurs d’Afrique. 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Par Jean Pierre D. BAHOUM,

Coordonnateur du RGPH-5

- N°014, mai 2022

- N°013, décembre 2021

- N°012, août 2021

- N°011, mars 2021

- N°010, novembre 2020

- N°009, juin 2020

- N°008, avril-juin 2019

- N°007, semptembre 2018

- N°006, juin 2018

- N°005, décembre 2017

- N°004, octobre 2017

- N°003, juin 2017

- N°002, janvier 2017

- N°001, septembre 2016


pharen014


Sauf indication contraire, les données et analyses de l’ANSD sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Suivez nous !